fren

SECRETS D’ATELIERS

Le Dessin

Le dessin est le point de départ, comme une matière à penser, un terrain de jeu.

« Le dessin de l’athanor s’inspire de la forme du creuset de l’alchimiste. Et comme l’alchimiste, j’avais envie d’expérimenter les techniques et les matériaux. Explorer les lois qui régissent la matière. Exprimer la force des éléments et jouer avec les contrastes : la fragilité du verre et la force du métal. Créer des paradoxes entre la forme, d’une apparente simplicité, et la sophistication des matières. »

Ébauche de la forme

Un jeu serré, qui doit compter avec la technique, ses exigences et ses difficultés. Une étape de dialogue, de cheminement. Le projet s’affine, s’affirme et grandit.

« J’ai d’abord soumis mon dessin au verrier, qui a fait une première ébauche de la forme sans moule. Puis j’ai retravaillé le profil de la forme pour obtenir une meilleure répartition de verre au niveau de l’emprise du bracelet de métal. J’ai aussi retouché le galbe, que j’ai voulu plus généreux plus joufflu. »

Métamorphose de la matière

Le grand saut. Concrétisation dans la matière. Un moule en bois, du sable, du feu. 1200 degrés, des gestes maîtrisés à la perfection.

« La peau du verre se tend grâce au souffle du verrier. Un nuage de vapeur d’eau se forme quand le verre en fusion entre en contact avec le moule imprégné d’eau. Ainsi le verre n’adhère pas au moule, la forme glisse sur coussin d’air. »

Ajustage Verre-Métal

Pendant ce temps, les parures se préparent. Chaque patine est unique. Pour les patines au feu, les oxydes métalliques soumis à la cuisson se vitrifient et se colorent, faisant naître une texture, un paysage.

« Je connais bien les techniques de façonnage du verre à chaud et de parachèvement à froid, en revanche je maîtrisais moins les techniques de mise en forme du métal. Le doute jusqu’au bout. »

Enfin, la rencontre. Quand le métal vient épouser le verre.

« L’enjeu se situait au niveau du contact entre le verre et le métal. Le cintrage est crucial pour une parfaite adéquation des deux matériaux. Pour l’Athanor dans sa version bougie, il fallait anticiper et tester une éventuelle dilatation du métal, et s’assurer de la tiédeur du verre, quel que soit le niveau de combustion. »

FERMER

Mentions légales

SECRET D’ ALCHIMIE PARIS est une marque déposée auprès de l’INPI, les dénominations, logo et signes distinctifs sont protégés au titre du droit des marques.
le site http://www.secretdalchimie.com relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle et est la propriété exclusive de la société Secret D’ Alchimie. La reproduction intégrale ou partielle, des pages, des données et de tout autre élément constitutif du site http://www.secretdalchimie.com est interdite et constitue sans autorisation de l’éditeur une contrefaçon.

Société par action simplifiée au Capital de 10 000€
SIRET : 805139094 00017
N° de TVA : FR 21 805139094
Directeur de publication : Caroline SCHOLL

Hébergement
NETISSIME
Groupe ELB Multimedia
SAS au capital de 126 000€
RCS Lyon 429.999.030
45, 47 rue Francis de Pressensé
69100 Villeurbanne France

 

Crédit photos : @Gaël Le Bihan

 

 

 

0